30 octobre 2006

Flanerie sur le chemin...

d'un tricot-thé sans thé...

tricotblabla05 Je vous avais abandonné place de la Canourgue, je reviens sur les pelouses de l'Espla. Un lieu où il fait bon tricoter à l'ombre d'arbres centenaires...

C'est là qu'échouèrent "les occitanes", ce samedi 28 octobre, notre groupe d'inconditionnelles, cercle de tricoteuses touche à tout qui ne demandera qu'à s'élargir... pour un tricot-thé sans thé... réunissant Katia Camille Corinne Mireille et moi auxquelles s'était jointe Claire qui, recontaminée au tricot depuis peu par mes bons soins, fait quelques infidélités à la broderie et au patchwork...

C'est en 1900 que le champ de Mars fut aménagé en jardin par un architecte paysagiste. Il tire son nom de la proximité de la Citadelle dont il servait de lieu d'entrainement et de parade à l'armée du roi puis aux militaires de la caserne du Génie (lycée Joffre actuel)...

***

Mais avant d'arriver au lieu de rendez-vous, la grisette musarda...

lepicdupeyrou Partie du pied du Pic...(l'imperceptible montagne de 658 m dans les brumes...)

destination Sainte-Anne (le clocher à droite)

saintpierre   sainteanne 

  entreedupeyrou peyrou

la grisette pitchoune dans le même lieu...

Un détour par la promenade du Peyrou, dernière place royale érigée en France. Cette place, toute entière dédiée à la gloire de Louis XIV, fut inaugurée en 1774 date de l'avénement de Louis XVI alors que la statue du monarque était en place depuis 1717.

C'est l'architecte Giral, figure centrale dans l'histoire de l'architecture montpelliéraine à l'époque classique, qui remporte le concours d'architecture en 1764. il a été alors décidé depuis 1752 d'intégrer dans le projet l'arrivée de la conduite d'eau qui alimentera désormais les fontaines de la ville.

Il faut s'imaginer alors le scandale de construire une place royale hors les murs et mettre ainsi le souverain "aux champs" même si la promenade s'inscrit déjà dans le prolongement de la porte du Peyrou dite "arc de triomphe" érigée en 1691 sur les plans de Daviler architecte du Roi, en remplacement de la porte médiévale.

jardindesplantes un petit coucou au Jardin des plantes juste à côté,

avant de découvrir au détour d'une rue,

aucoind_unerue une porte ouverte sur un hôtel particulier...

hotelparticulier 

...toute la richesse architecturale de la ville...

***

Et la laine ???

Mais elle était dans le sac cette fois...

A suivre...

Posté par zazie à 17:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Flanerie sur le chemin...

    ouah merci pour cette balade..que de souvenirs pour moi...;o)

    Posté par rachel, 30 octobre 2006 à 18:17 | | Répondre
  • c'que t'es mimi sur la photo !
    Et cette anecdote à propos de la statue du Peyrou : l'absence des étriers, tu dois savoir ça toi ? On en parlait dimanche justement avec mon homme - qui se passionne pour l'histoire de Montpellier lui aussi - et un ami : les avis divergent...
    J'habite juste derrière le Peyrou, piste de vélo parfaite pour mon loustic

    Posté par kat, 31 octobre 2006 à 21:21 | | Répondre
Nouveau commentaire